virtualité, interaction, design, & art

> Pixel's Pixels

Collaboration LIMSI-CNRS et Bertrand Planes

2015-2016

Partenaires:

  • Laboratoire: LIMSI CNRS
    Membres: Emmanuelle Frenoux, Michèle Gouiffès, Christian Jacquemin, Alexander Setkov, Christian Tenaud
  • Artiste: Site Bertrand Planes
    Bertrand Planes

Pixel's Pixels est une nouvelle approche de l'agrandissement de l'image numérique affranchie des contraintes physiques qui permet une exploration infinie et interactive de sa structure profonde. Alors que le zoom étire une image, Pixel's Pixels introduit une organicité numérique en reconstruisant les structures absentes par des automates cellulaires. Rencontre entre le numérique et le synthétique, Pixel's Pixels ouvre de nouveaux champs esthétiques en art visuel interactif.

Projet lauréat des appels a projets arts et sciences 2015 de La Diagonale Paris Saclay

Site du projet: Pixel's Pixels

pixelspixels.jpg

Quand les limites de la résolution d'une image sont atteintes, on ne voit plus le sujet de la photographie, mais le pixel, c'est-à-dire le constituant de l'image numérique. Grâce à un zoom presque infini à l'intérieur d'une photographie, Pixel's Pixels propose une extrapolation visuelle à la frontière de l'art et de la science, une déambulation dans la matière même de l'image numérique.

Il est déjà possible sur Google Maps de zoomer l'image au-delà des limites de la résolution de l'image alors même qu'aucune information supplémentaire ne nous est délivrée. Cela révélerait-il le décalage entre notre désir de connaître toujours plus en profondeur un objet, quel qu'il soit, alors même que nous ne disposons pas des instruments (technologiques ou conceptuels) nécessaires pour ce faire ?

Zoomer un objet le fractionne, isole un de ses constituants en révélant toujours plus de détails. Il est possible de rapprocher cette action de la démonstration, qu'elle utilise le langage alphabétique ou algébrique. Comme le zoom révèle une articulation de parties formant un ensemble cohérent, les connecteurs logiques ou les signes mathématiques nous permettent d'articuler des propositions distinctes formant un tout. Le zoom pourrait donc être une métaphore d'un processus de réflexion sur les outils qui nous permettent d'appréhender le réel et de lui donner du sens.

Alors que notre société faisant de la subjectivité (le moi) et de l'hédonisme (le plaisir) des principes supérieurs, Pixel's Pixels questionne le désir de voir notre environnement dans ses moindres détails. En donnant la possibilité de visualiser ce qui est normalement hors de notre portée, il interroge de manière ludique et esthétique cette envie de dépasser les capacités de notre corps et les limites de la technologie. Il assouvit ce qui pourrait apparaître comme un réel besoin : voir de ses propres yeux de quoi est constitué le monde afin de le comprendre. Instrument à utiliser dans le contexte d’une curiosité sans bornes, c'est aussi la porte ouverte à une irrésistible transgression.

Ida Simon