virtualité, interaction, design, & art

Statut d'Artel: Association 95% Essonne + 5% DRAC

Finalité: Association de coopération culturelle en Essonne

Fusion ADIAM (Musique et Danse datent des 70s et qui tendent à devenir des services) et ACTE91 (théâtre + projet autour art contemporain avec un collectif de communes: 2000-2001 Art contemporain au risque du clonage et 2004-2005 Le bug)

Un chargé de mission par esthétique: danse, danse urbaines, musiques, musiques actuelles…

Nouvelle répartition plus transversale. Touchent tous les domaines sauf cinéma (à cause de l'association Cinessonne).

3 pôles

  • centre de ressource: BD, documentation, communication, édition…
  • plate-forme: concerne l'accompagnement des professionnels. Mission de structuration, soutien…
  • laboratoires opérationnels: le plus important en termes de personnels, regroupe les projets qu'Artel impulse
  • projet autour des territoires
  • pôle autour des publics
  • pôle artistique: accompagnement de compagnies qui travaillent en Essonne: logistique, administratif, formations, structuration, coproduction (rôle de labellisation) + 2 projets qui seront reconduits régulièrement:
  • festival des arts urbains en Essonne (créé par l'ADIAM – au départ hip hop). But l'élargir et le faire sortir de la danse seule. <BR/>Sortir de la terminologie culture urbaine (hip hop/ graph/ rap/ BMX).<BR/>Missionné pour l'ouvrir à d'autre esthétiques et lui donner une dimension artistique plus forte.<BR/>Avant, rôle uniquement de communication → renforcer l'aspect événementiel (15j, biennal) et pouvoir implanter des artistes sur des territoires entre deux manifestations.<BR/>Édition de transition 2008 en nov-déc: la forme définitive sera 2010.
  • la science de l'art suite Bug et Art contemporain au risque du clonage. Thème de cette année: Évolution. Chaque commune accueillera un projet. But: sensibiliser les communes à l'art contemporain. Sur le même modèle que le projet sur les arts urbains: autres esthétiques, en plus des plasticiens, peut accueillir destravaux de compositeurs, chorégraphes (avec une dimension visuelle – sans être spectacle vivant). Appel à projet, rencontre entre scientifiques et artistes. Dû à la spécificité du département. Profiter de la présence de laboratoires et de chercheurs en nombres. Travailler avec la DDER (banque des savoirs, fête de la science…). Organiser des rencontres entre artistes et scientifiques + résidences d'artistes en laboratoires.Possibilité de binômes. 40 dossiers reçus – 15 dossiers conjoints.<BR/>Rencontres artistes – scientifiques: automne – création → avril – présentation d'avril à juin 2009. Organisation de temps événementiels permettant au public de circuler entre les oeuvres.<BR/>Comité de lecture 3/7 pour éliminer les projets hors des clous 50%, la suite est un travail de compléments sur le lien à la thématique, sur le budget… En septembre, le choix définitif des projets sera fait. Ensuite les communes doivent acheter un projet. Devrait se biennaliser, conserver l'hybridation arts/sciences.<BR/>Pourrait comporter une partie spectacle vivant.

Lieu du séminaire de simulation de janvier

Exemplaire ouvrage cda