Diagonale Saclay

Projet élaboré par un groupe de travail issu de l’atelier de culture scientifique

- La Diagonale Saclay-

Science et Société



I Définition

Le projet Diagonale Saclay consiste à doter le campus de Paris-Saclay d’un grand centre de dialogue science & société et d’animation scientifique donnant un rôle d’acteur au public pour équilibrer l’interaction science-société.

Ce projet s'inscrit dans la ligne d'initiatives antérieures sur la diffusion de la culture scientifique, et en particulier sur les ateliers de culture scientifique décrits ici: site CEA et site Scientipôle Savoir et Société. Il s'appuie sur les laboratoires et instituts de recherche motivés par ces thématiques. N'hésitez pas à nous manifester votre intérêt.

Ce lieu d’accueil, cœur de réseau, mettra à disposition des moyens communs aux acteurs de la culture scientifique et de la promotion de l’égalité des chances. Il regroupera :


La Diagonale Saclay définit et renforce une interaction directe entre les acteurs de la société : population locale, étudiants, artistes, scientifiques, industriels, acteurs sociaux et politiques. Elle symbolise le plus court chemin et se parcourt dans les deux sens. Ce principe de symétrie et d’intégration est fondateur du projet. Il vise, par une interaction et un dialogue équilibré, à immerger la science dans la société, à motiver les citoyens pour le plaisir et l’intérêt des sciences et à participer à la prise de conscience de la communauté scientifique de la nécessité de ce partage. L’intégration des trois grandes fonctions (atelier, galerie et centre de congrès), au sein d’une même structure dotée d’une gouvernance unique, est une des clés de ce partage, caractéristique innovante du projet.




II But : Motiver, Partager, Accompagner

Pour mettre en action le principe de symétrie, La Diagonale Saclay propose trois grands protocoles d’échanges s’enrichissant mutuellement :


  1. Motiver par des actions dont la finalité est autant artistique et historique que scientifique, avec en particulier l’accueil en résidence d’artistes et de scientifiques.


  1. Partager et transférer la culture scientifique par :


  1. Accompagner vers l'enseignement supérieur et les métiers scientifiques par :

    • des actions en faveur de l’accès aux filières scientifiques ;

    • des stages de découverte ;

    • des tutorats.


Cette séquence de trois types d’actions est le véritable outil de l’égalité des chances, permettant au centre de travailler en réseau avec un ensemble d’écoles et de lycées. Seul le principe de symétrie peut permettre au plus grand nombre de partager la culture scientifique.




III Des moyens importants pour un projet ambitieux

La Diagonale Saclay a l’ambition de devenir la grande fenêtre du campus sur le monde, le symbole de son intégration dans le tissu local, le cœur de réseaux de laboratoires, d’établissements d’éducation, d’associations, d’entreprises et de centres de culture scientifique. Elle peut également renforcer l’identité commune, partagée par tous les acteurs du campus Paris-Saclay.


La Diagonale Saclay sera un centre de 5000 m² comprenant 1500 m2 pour le centre de création, 1500 m2 pour la galerie d’exposition, 2000 m2 pour le centre de congrès et de spectacle correspondant à deux salles de 800 et 300 places complétées de 6 salles de 50 places. Elle sera directement connectée aux moyens de transport et d’animation (cafétéria, agora, bibliothèque …) du campus.


Sa construction nécessite de mobiliser 25 millions d’euros sur le plan campus, l’emprunt national, les collectivités locales et les grandes entreprises. Son fonctionnement annuel demandera 3,5 millions d’euros qui pourront être obtenus grâce aux apports de l’emprunt national, des collectivités locales, ainsi que des organismes publics et privés.


IV Un projet ouvert


Cette proposition est portée par des représentants de l’Ecole Polytechnique ParisTech, du CEA, de l’Université Paris-Sud 11, de l’INRA, du CNRS et de l’association S[cube]. La Diagonale Saclay est le résultat de la convergence des projets Merits (Ecole polytechnique), Igloo (Université Paris-Sud 11) et Quai de Sciences (CEA, S[Cube]). Elle a vocation à être soutenue par l’ensemble des acteurs du campus et à s’ouvrir à ceux de la diffusion de la culture scientifique au plan national et international.




Rédacteurs du projet de juin 2010

François LEGRAND, CEA [francois_dot_legrand_at_cea_dot_fr] ; Nathalie DELPRAT, LIMSI CNRS [nathalie_dot_delprat_at_limsi_dot_fr] ; Christian JACQUEMIN, LIMSI CNRS [christian_dot_jacquemin_at_limsi_dot_fr] ; Didier MICHEL, S[Cube] [didier_dot_michel_at_scientipole_dot_fr] ; Jean-Marc CHOMAZ, Ecole polytechnique [chomaz_at_ladhyx_dot_polytechnique_dot_fr] ; Jean-François TERNAY, Paris-Sud 11 [jean-francois_dot_ternay_at_u-psud_dot_fr] ; Brigitte BOURDON, Paris-Sud 11 [brigitte_dot_bourdon_at_u-psud_dot_fr] ; Robert AUFRERE, Paris-Sud 11 [robert_dot_aufrere_at_u-psud_dot_fr] ; Sylvie RETAILLEAU, Paris-Sud 11 [sylvie_dot_retailleau_at_u-psud_dot_fr] ; Jean-Claude ROYNETTE, S[Cube] [jean-claude_dot_roynette_at_scientipole_dot_fr] ; Evelyne LHOSTE, INRA [evelyne_dot_lhoste_at_jouy_dot_inra_dot_fr] ; Florence LASALLE, Ecole polytechnique [lasalle_at_ladhyx_dot_polytechnique_dot_fr]


Participent aussi à la réflexion :

Gianni GIARDINO, UVSQ SACIM [gianni_dot_giardino_at_uvsq_dot_fr], Samuel BIANCHINI, ENSAD [sb_at_dispotheque_dot_org], Anne BERNARD, Ecole polytechnique, PQPM [anne_dot_bernard_at_polytechnique_dot_edu], Marie-Pauline GACOIN, Association Science Essonne [marie-pauline.gacoin_at_synchrotron-soleil_dot_fr].



Version du 28 juillet 2010 3/3