Le brouillard comme objet de simulation: entre rendu réaliste et imaginaire imagé